Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lagrandejaja - Page 4

  • SOURIRE SÉPIA par GARANCE LANDRY, invitée de "La Grande JAJA"

    villagesépia béa.JPGC'est un joli village

    Tout au fond d'une vallée, 

    Un tout petit village

    Par les arbres caché.

     

    Le temps qui, d’ordinaire,

    Est toujours trop pressé

    S'est offert une pause

    A l'horloge du clocher.

     

    billegamin.jpg

    Les gamins jouent aux billes

    Désirant la plus belle,

    Pendant qu'au loin, les filles

    Préfèrent la marelle. 

     

     

     

    Les adultes surveillent

    Leurs jeux sans s'en mêler,

    Le bonheur ensoleille

    Les yeux des plus âgés.

     

    villagesépia2.jpgSi un jour, vous passez

    Par ce petit village

    Vous y ressentirez

    Mes bonheurs d'enfant sage...

     

     

    Un petit cœur gravé

    dans l'écorce d'un chêne,

    Témoignage muet

    De mon premier "Je t'Aime !"

     

    COEURGRAV2B2A.jpg

     

    Garance Landry

    Atelier d'Ecriture, Juillet 2014

     

    Merci à "La Grande Jaja" de me permettre d'écrire régulièrement

    sur sa page.

     

  • LES MAINS par Garance Landry, Invitée de La Grande Jaja

    écriture,poésie,vie quotidienne,rapports humains,joie,partage,bonheur,solidarité,espoir,valeurs humaines,plume,conscience,rôle,amour des mots,paix universelle,monde

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les mains, ces deux membres nobles de notre être

    sont, la plupart du temps, bien mal considérées,

    obscures servantes, elles se bornent à satisfaire

    les instincts primaires des hypocrites bornés.

    les mains ont pourtant, à bien y regarder,

    au gré des envies ou des circonstances

    dans la vie de chacun, un grand rôle à jouer,

    bénéfique ou mauvais,,, selon les consciences.

     

    plumebéa.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

    Elles sont le prolongement des pensées de l'amoureux des mots,

    qui les couche sur le papier à l'aide de son stylo. 

    Caresse maternelle sur les joues de l'enfant,

    elles deviennent sensuelles pour unir les amants.

    Partenaires aériennes, s'exprimant sans détour,

    elles sont indispensables aux dialogues des sourds.

     

    signessourds.jpg

     

     

     

     

     

     

    Timides ou vigoureuses, quand il faut saluer,

    l'ami fidèle et tendre... ou le "Monsieur" distingué,

    elles peuvent aussi, hélas, si l'occasion s'y prête,

    servir les noirs desseins de l'homme malhonnête.

    Dans notre époque plus que troublée,

    où toutes les valeurs sont bousculées

    par la violence, l'indifférence,

    la solitude ou le rejet,

    je rêve du jour où,

    s'unissant sans manières

    par-delà les frontières,

    mains blanchies ou colorées,

    jeunes ou ridées,

    travailleront ensemble

    dans un monde enfin en paix.

     

    mainsterrebéa.jpg

     

    Garance Landry, Atelier d'écriture 2014

     

    Merci à la Grande Jaja pour sa gentillesse et la pertinence de ses conseils

  • QUATRE SAISONS POUR UNE VIE Par Garance Landry, invitée de La Grande Jaja

    4saisonsbéa.gif

     

     Le cycle de la vie est basé sur celui de Dame Nature.

    La semence d'amour, plantée dans le "jardin de peau", commence à croître, lentement, bien au chaud.

    La graine devient fleur, au fil des mois et des heures, pour éclore un matin... Et c'est le premier jour.

    Tiens, voilà le printemps ! C'est fête pour son retour.

    Le cycle s'installe, sans faire de bruit.

    Petit homme grandit, et apprend vite les règles du jeu de la vie... Un jour il pleure, le lendemain sourit... C'est la loi du destin... chacun y est soumis.

    S'en vient l'adolescence et ses premiers émois... les désirs inavoués qui le portent... vers quoi ?

    L'Amour, ce grand mystère, se dévoile soudain... ses yeux deviennent rieurs et prennent la couleur du bonheur.

    Les matins sont joyeux pour tous les amoureux !

     

    diamcoeur.gif

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais l'horloge de la vie continue de tourner... quelques années passent, et s'installe la maturité, au cœur de l'été.

    L'adulte s'est assagi... C'est un "Monsieur" sérieux, qui a bien réussi. Il est bien installé... Confort, famille... "Tout va très bien, Merci !"

    Quelques orages parfois déchirent son ciel... "Envie ou jalousies" alternent heureusement avec les éclaircies.

    Ses efforts ont payés... son travail lui suffit. Il aime sa compagne... le soleil de sa vie.

    maturitébéa.jpg

    Le temps lentement passe, doucement ralentit. Ses enfants à leurs tours s'en vont vers d'autres nids...

    Dehors, les feuilles d'arbres prennent de jolies couleurs... C'est l'automne qui s'installe, rythmant maintenant ses heures...

    Au visage, quelques rides soulignent les années... d'expériences positives et de chagrins cachés.

     

    Ses pas se font plus lourds, le dos un peu voûté... Il continue néanmoins d'avancer...

    La main de sa compagne dans le sienne serrée, il lutte contre l'hiver... la pluie, le vent glacé... en rajoutant une bûche dans la cheminée.

    Soudain, la sonnerie du téléphone le fait sursauter. A l'autre bout du combiné, la voix de son fils vient lui annoncer une heureuse nouvelle qui le remplit de joie : il vient d'être grand-père, pour la première fois.

     

    tendressenfantbéa.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Il regarde sa femme, doucement, lui sourit... Dehors, l'hiver règne... cependant, pas pour lui !

    De nouveau, le printemps se profile... C'est le miracle de la vie qui recommence... Le cycle éternel des saisons de l'existence

     

     

    Garance Landry... Atelier d'Ecriture 2014

    Merci à La Grande Jaja pour sa gentillesse et la pertinence de ses conseils