Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

theatre

  • ANNIE GIRARDOT..

    actrice, film,theatre,spectacle,

    Nom de naissance Annie Suzanne Girardot
    Surnom Nannie
    Naissance 25 octobre 1931
    Paris, France
    Nationalité Drapeau de la France Française
    Décès 28 février 2011 (à 79 ans)
    Paris, France
    Profession(s) Actrice (1954- 2007)
    Voix off
    Chanteuse (1966-1981)
    Films notables Rocco et ses frères
    Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais... elle cause !
    Mourir d'aimer
    La Zizanie
    Les Misérables
    La Pianiste
    Distinctions

    César de la meilleure actrice pour Docteur Françoise Gailland (1977)
    César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Les misérables (1996)
    César de la meilleure actrice dans un second rôle pour La Pianiste (2002)

    Hier soir, vers 18hres la Nouvelle  a attristé toutes les personnes qui ont suivi la carrièrede cette Grande Dame, Annie Girardot , nous a quitté "paisiblement" des suites de cette maladie qui ravage tant de Vies...

    Courageuse, Elle "parlait" Elle meme de ce combat qu'elle assumait....

    Elle reste une des plus Grandes Actrices de ces dernières années... dotée d'une Gouaille, d'un sourire, et d'un "Battant", qui nous a comblé...Tous ses roles nous ravissaient,  Elle savait partager avec, ses Partenaires à la scène comme à l'Ecran......

    Au Revoir Annie, Nous vous aimons tant "Chapeau Madame" , Nous ne vous oublierons jamais.....

    LA GRANDE JAJA

  • UN PEU DE DERISION AVEC LE DEGEL

    a chaillot.jpg

    On ne dit pas mon corridor, mais mon corps se repose.
    On ne dit pas c'est l'Amazone, mais c'est là que j'habite.
    On ne dit pas un ouvre-boîte, mais un portier de night-club.AAAAAAAAAAAAAAAAAmoi.jpg

    On ne dit pas la maîtresse d'école, mais l'institutrice prend l'avion.

    On ne dit pas jerrycan, mais je rigole.
    On ne dit pas le ton monte, mais la fille moche prend l'ascenseur. ABIEN (2).jpg
    On ne dit pas javelliser, mais j'ai lu.
    On ne dit pas un ingrat, mais un nain gros.
    On ne dit pas le petit poucet, mais le gosse était constipé.
    On ne dit pas mine de rien, mais gisement épuisé..
    On ne dit pas un poète, mais un klaxon.
    On ne dit pas un enfoiré, mais une année de perdue.
    On ne dit pas une biroute, mais une route à deux voies.
    On ne dit pas dégâts des eaux, mais des marins......

    Aurélien-JOHANNA  ( bonnes vacances attention aux pistes) SOYEZ INDULGENTS, merci pour l'Humour...

    .....On ne dit pas je suis paniquée, mais je cherche un mec.
    On ne dit pas adéquation, mais y a-t-il des questions.

    On ne dit pas je suis très sain, mais j'aime les gros nichons.
    On ne dit pas un conquistador, mais un imbécile narcissique.
    On ne dit pas j'ai vaincu, mais je suis pluri-anal.
    On ne dit pas un microprocesseur, mais un petit prof.

    On ne dit pas un homme hors pair, mais un eunuque..
    On ne dit pas barbecue, mais poils aux fesses.
    On ne dit pas la bonne paella, mais la femme de ménage est absente.
    On ne dit pas mélodie en sous-sol, mais gare la voiture au parking

    LA GRANDE JAJA! ces jours ci... occupée, à nous "régler"..vivent les fetes d'hiver, Elle  sera de retour , dans quelques jours.."bonnes vacances"!

    AAAAAAAABI.jpg

    ACOST.jpgBIEN.gif

  • IL ETAIT UNE FOIS LA COMEDIE FRANCAISE

    ADA.jpgLa Comédie-Française est fondée par lettre de cachet de Louis XIV le 21 octobre 1680 pour fusionner lesATH.jpg deux seules troupes parisiennes de l'époque, la troupe de l'Hôtel Guénégaud et celle de l'Hôtel de Bourgogne. Le 25 août, les comédiens s'étaient déjà réunis pour donner leur première représentation commune, composée de Phèdre (Racine) et des Carrosses d'Orléans (La Chapelle). L'acte royal leur accorde le monopole de jouer à Paris, que les Comédiens-français défendront jalousement au cours du XVIIIe siècle, notamment contre les Comédiens-italiens.

    Le 5 janvier 1681, les Comédiens-Français se lient entre eux par un acte d'association qui règle notamment le régime des pensions des comédiens retraités. Le répertoire se compose alors de l'ensemble des pièces de théâtre de Molière et de Jean Racine, ainsi que de quelques pièces de Pierre Corneille, Paul Scarron et Jean Rotrou. Les distributions sont arrêtées par l'auteur s'il est vivant et, dans le cas contraire, par les premiers gentilshommes de la Chambre du roi.Acm.jpg

    Le 3 septembre 1793, pendant la Révolution, la Comédie-Française est fermée par ordre du Comité de salut public, et les comédiens sont emprisonnés. Une commission militaire y siège pour condamner une insurrection royaliste en 1795.

    ASA.jpgLe 31 mai 1799, le nouveau gouvernement met à disposition la salle Richelieu où jouait Talma, pour permettre aux comédiens de reconstituer la troupe.

    En 1812, l'empereur Napoléon Ier, en pleine campagne de Russie, décide de réorganiser la Comédie-Française en signant le 15 octobre, le décret dit « de Moscou » qui comporte 87 articles, et qui reste, à peu de chose près, le statut encore en vigueur aujourd'hui.

     

    ASC.jpg

    La devise de la Comédie-Française est Simul et singulis (être ensemble et être soi-même). Son emblème est une ruche et des abeilles, à l'image d'une institution foisonnante[1].

    La Comédie-Française dispose aujourd'hui d'un répertoire de 3 000 pièces et de trois théâtres à Paris : la salle Richelieu (partie du Palais-Royal), le Théâtre du Vieux-Colombier et le Studio-Théâtre

    LA GRANDE JAJA! chaque lundi des spectacles aux prix "adaptés" sont proposés,aux etudiants ou adultes tres jeunes...ATT.jpgATR.jpg

    AMOU.jpg